Chiffres clés

Titre entrepreneur de petite entreprise : et après ?

Entrepreneur de petite entreprise

30 janvier 2020

Suite à une enquête réalisée par l’OEC (Observatoire Emploi et Carrières) en décembre 2018 pour le Cnam, plusieurs facteurs clés nous permettent de mieux comprendre le parcours professionnel des personnes ayant suivi la formation Entrepreneur de petite entreprise (titre RNCP III).

Le parcours de formation permettant d’acquérir le Titre Entrepreneur de petite entreprise a pour but de permettre à des personnes de pouvoir mener à bien leur projet professionnel, que ce soit de développement, de création ou de reprise d’entreprise. Le titre permet aussi d’être en capacité d’assurer une fonction structurante dans une entreprise (dirigeant, personnel d’encadrement, etc.).

Qui sont les auditeurs cibles ?

L’enquête réalisée par l’OEC a permis d’identifier certaines informations sur les personnes désirant suivre la formation.
Du point de vue de l’activité professionnelle, 71 % d’entre eux étaient en recherche d’emploi au moment de leur inscription.
Le niveau d’étude est assez large : 24 % d’entre eux possèdent un niveau bac et 23 %, un niveau bac +2 ou bac +5.
Au niveau de la répartition des genres, il y a une égalité presque parfaite : 52 % de femmes et 48 % d’hommes, avec un âge moyen de 36 ans (répartis entre 18 et 64 ans).

Les PME, TPE et entreprises artisanales sont les principales structures dans lesquelles les personnes ayant suivi la formation travaillent. Elles occupent principalement des fonctions de dirigeants d’entreprise (ou en passe de le devenir) ou des fonctions structurantes, en participant par exemple à l’encadrement et à la direction opérationnelle.

Et après leur formation ?

Après leur formation, les diplômés développent deux types d’activités en fonction de leur projet
initial :

  • la création d’une nouvelle activité au sein de leur entreprise ou leur établissement,
  • la création d’une entreprise ou sa reprise, impliquant un changement de statut professionnel

De manière générale, les auditeurs dénotent une amélioration de leur situation professionnelle
(91,2 % d’entre eux), que ce soit sur l’évolution de leur salaire annuel brut (+ de 30 % d’augmentation) ou sur l’évolution de leur fonction (87,7 %)

Quant aux demandeurs d’emploi, ils sont 63,8 % à trouver du travail à l’issue de la formation et
23,4 % à créer leur propre entreprise.

Témoignages d’anciens auditeurs du titre Entrepreneur de petite entreprise

« Ce parcours au Cnam m’a permis d’évoluer (et de continuer à évoluer), non seulement professionnellement en accédant à un poste plus élevé, plus intéressant, plus diversifié, mais aussi personnellement (cela m’a aidé à me sentir plus sûre de moi au quotidien). Cette évolution a fait que je me sens professionnellement épanouie. »
Répondante de l’enquête OEC, responsable d’agence (54)

« Aujourd’hui, je mesure ma progression dans les domaines du commercial, de l’administratif ou encore de la communication, que je mets en place petit à petit pour développer mon entreprise et faire face aux concurrents. »
Printon Livrance, cheffe d’entreprise (77)
 

En savoir plus +Télécharger les résultats complets