Le CIF

CPF
Le congé individuel de formation (CIF) est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Pour en bénéficier, vous devez remplir certaines conditions et présenter votre demande à l’employeur, selon une procédure déterminée.

Le CIF-CDI

Le CIF CDI permet aux salariés d’un contrat à durée indéterminée (CDI) ayant travaillé 24 mois consécutifs ou non au cours des 5 dernières années dont 12 mois dans leur entreprise actuelle,de suivre, à leur initiative et à titre individuel, des actions de formation.Il est possible d’obtenir une autorisation d’absence d’un an pour suivre une formation à temps plein ou de 1 200 heures pour une formation à temps partiel.

Pour cela, il faut présenter une demande d’autorisation d’absence écrite à l’employeur au minimum 4 mois avant le début de la formation (2 mois pour les stages de moins de 6 mois).

Si les conditions d’ouverture du droit au CIF sont remplies, l’employeur dispose d’un délai de 30 jours pour donner sa réponse (il ne peut pas refuser définitivement une demande d’autorisation d’absence ; néanmoins il peut la reporter sur justification.Il est également possible sous conditions de bénéficier d’une prise en charge financière totale ou partielle (coût de la formation, rémunération, déplacements, hébergement) en s’adressant au fonds de formation (FONGECIF, OPACIF) auprès duquel l’entreprise cotise. Chaque organisme définit ses propres règles et modalités de financement du CIF.

 

Le CIF-CDD

Le CIF CDD permet aux salariés d’un contrat à durée déterminée ayant travaillé 24 mois consécutifs ou non au cours des 5 dernières années dont 4 mois consécutifs ou non sous CDD aucours des 12 derniers mois de suivre, à leur initiative et à titre individuel, des actions de formation.

L’action de formation choisie doit débuter au plus tard 12 mois après le terme du dernier CDD. Si ces conditions sont remplies, il est possible de bénéficier d’une prise en charge financière totaleou partielle (coût de la formation, rémunération, déplacements, hébergement) par le fonds de formation de l’entreprise dans laquelle le CDD a été exécuté.


Pour plus d’informations :

- fiche pratique du ministère du Travail, de l'emploi et de la santé.
- se renseigner auprès du FONGECIF de votre région ou OPACIF.