Conduite de dispositifs de médiation singulière - La formation de coach professionnel au Cnam

Code Stage : FCMC01

Tarifs

2808 € net

Particuliers : vous ne bénéficiez d'aucune prise en charge ou vous êtes demandeur d'emploi ? Découvrez nos tarifs adaptés à votre situation

Nombre d'heures

70

23 janvier 2020 - 17 décembre 2020
Nombre de stagiaires maximum : 12

Responsable

Anne-Marie BOIX, psychosociologue, responsable de projets management

Intervenants : Anne-Marie Boix, Catherine Lagarde, Olivier Supiot, Daniel Migairou, praticiens en médiations singulières auprès d’établissements publics et d’entreprises du secteur privé, en externe ou en interne.

Publics et conditions d'accès

Cette formation s'adresse à toute personne intéressée par une activité visant à accompagner des professionnels dans une réflexion concernant leur positionnement institutionnel dans le travail, quelle que soit la situation : prise de fonction, direction de projet, mobilité interne ou externe.

Cursus : Médiation Singulière Cycle 1

Inscription soumise à agrément : un entretien individuel d’agrément permettra, au candidat comme au Cnam, de confirmer l’adéquation entre la formation, la motivation du candidat et ses capacités à entreprendre la formation.
Candidature à adresser  (CV et lettre de motivation) à entreprises.inter@lecnam.net

Objectifs

  • Analyser les éléments relationnels en jeu entre l’accompagnant et l’accompagné
  • Élaborer le cadre spécifique de cette activité
  • Construire sa propre méthode en rapport avec l’environnement professionnel et institutionnel concerné
  • Évaluer le service rendu au fur et à mesure de l’avancée de la médiation et de ses effets sur le management
  • Caractériser la singularité de la situation mise au travail et d’en définir sa nature

La nature actuelle du travail se caractérise par une accélération technologique majeure et l’obligation de penser en temps réel. Cette situation sans précédent, marquée par la complexité et l’incertitude, contraint les organisations et le management à renouveler leur approche du travail et des personnes.

La singularisation de la relation au travail requiert le déploiement de dispositifs d’accompagnement spécifiques et innovants, aptes à permettre l’élaboration des questions inédites rencontrées par les professionnels dans tous les secteurs d’activités. C’est ce que propose la Médiation Singulière, dans la continuité de l’enseignement de Dominique Lecoq.

Les +

Une formation appuyée sur les expériences de médiation singulière conduites par les participants en situation réelle, sur leur analyse tout au long du dispositif et sur l’accompagnement singulier proposé à chacun.

Voir aussi les formations aux métiers de

Voir aussi les formations en

Programme

Soumis à variation en fonction des expériences et des besoins manifestés par les participants, le contenu s’articule autour de points d’élaboration référés à différents domaines des sciences humaines : philosophie, sociologie, psychologie du travail, linguistique, psychanalyse…


Les regroupements mensuels conduiront à développer au fil des séances :

1) Des fondamentaux théoriques permettant de définir l’objet de la médiation singulière et les
phénomènes en jeu dans la relation de médiation :


Travail actuel et médiation singulière

  •  Les problématiques du travail au 21 ème siècle : complexité, incertitude, vitesse
  •  Les effets des contraintes générées par le travail actuel
  •  L’enjeu de la singularité dans un contexte de mondialisation
  •  Objet et spécificité des dispositifs de médiation singulière


Dimensions et enjeux de l’inscription institutionnelle

  •  Points d’ancrage et sens des fonctionnements institutionnels
  •  Place des sujets dans les institutions du travail
  •  Spécificités attachées à l’exercice de la fonction managériale dans le contexte actuel
  •  Les questions soulevées par l’exercice du pouvoir et de l’autorité
  •  Le rapport à la loi et la règle
  •  Les différents modes de relations aux institutions


Les phénomènes langagiers et la place de la parole dans les médiations

  •  Fonction et enjeux du recours au langage
  •  Les effets induits par les phénomènes langagiers
  •  Les significations attachées aux différents usages du langage
  •  Statut et rôle de la parole dans une médiation singulière

Place, manifestations et dynamiques des sujets dans le travail

  •  Les définitions attachées à la notion de sujet
  •  Centralité de la question du sujet dans les médiations singulières
  •  Manifestations et oscillations du sujet
  •  Problématiques liées à la différence et l’altérité

Les phénomènes en jeu dans le rapport à l’autre

  •  Fonction de la quête de l’autre
  •  Rôle et effets de l’imaginaire
  •  Utilité et conséquences de la position d’objet dans la relation à l’autre
  •  Les processus de destruction à l’œuvre chez les humains et dans le dispositif
  •  La satisfaction portée sur l’autre et les questions qu’elle soulève
  •  Sens et devenir des modes de fonctionnement répétitifs

2) Des notions et des indications opératoires pour conduire une médiation singulière :


Le traitement de la demande et la construction du dispositif de médiation

  •  L’entrée du médié dans le dispositif
  •  Les dimensions sous-tendues par les demandes d’accompagnement/médiation
  •  Rôle et modalités de l’entretien préliminaire
  •  Le montage institutionnel nécessité par le dispositif et la mise en place du cadre de travail

Place et rôle du médiateur dans le dispositif

  •  La fonction instituant du médiateur
  •  Statut de la parole du médiateur
  •  Ce qu’entendre veut dire
  •  La mise au travail du médié par le médiateur
  •  Installation et fonction du transfert dans la relation de médiation

La conduite du dispositif et le positionnement du médiateur

  •  La relation avec les commanditaires
  •  La position du médiateur face aux demandes du médié
  •  La disparité dans la relation avec le médié
  •  Présence et inconsistance du médiateur
  •  La clôture d’une médiation singulière
  •  Les motivations singulières des médiateurs singuliers

Moyens pédagogiques :

L’inscription dans le temps est une composante essentielle de la formation. Elle permet l’appropriation de concepts opératoires nouveaux appuyés sur la conduite d’un ou plusieurs dispositifs de médiation singulière par chacun des participants.

La démarche formative repose sur :

  • des apports théoriques propres à définir l’objet de la médiation singulière, les phénomènes en jeu dans la relation de médiation et les principes de la conduite d’un dispositif de médiation apte à rendre le service attendu,
  • l’expérience de conduite d’un dispositif de médiation singulière, en situation réelle,
  • des temps d’analyse des pratiques de médiations singulières conduites par les participants au cours de la formation,
  • des séquences de supervisions individuelles permettant de garantir la dimension professionnelle des médiations en cours.

Modalités de validation :

La participation aux journées de regroupement mensuelles donnera lieu à la remise d’une attestation de formation à la conduite de médiations singulières.

L’obtention de cette attestation sera conditionnée par :

1) la conduite effective d’une médiation singulière au cours de l’année de formation,
2) l'exposé des situations de travail mises en place lors des moments d'analyse de pratiques,
3) le recours au dispositif de supervision individuelle,
4) l'élaboration, en fin de parcours, d'un écrit relatif aux travaux et expériences réalisées,
5) une soutenance orale devant le groupe le dernier jour de formation.

Contact

Posez-nous vos questions via ce formulaire (cliquer ici) ou en appelant le 01 58 80 89 72
Du lundi au vendredi, de 09h30 à 17h00

Complément lieu

292, rue Saint Martin
75003 Paris

Session(s)

du 23 janvier 2020 au 17 décembre 2020

  • 23 janvier 2020
  • 27 février 2020
  • 26 mars 2020
  • 23 avril 2020
  • 28 mai 2020
  • 25 juin 2020
  • 17 septembre 2020
  • 22 octobre 2020
  • 19 novembre 2020
  • 17 décembre 2020.