Formation insertion sociale et professionnelle

Vous travaillez dans le domaine de l’insertion sociale et professionnelle et vous souhaitez vous spécialiser dans l’accompagnement professionnel qui permet le retour à l’emploi. Vous êtes intéressés par le conseil et vous aimez aider les personnes en difficulté ? Alors les formations en insertion sociale et professionnelle proposées par Cnam Entreprises répondent à vos attentes afin de mettre à jour vos compétences, de développer une expertise ou de changer de métier.

Formations éligibles au Compte Personnel de formation (CPF) CPF

Formations courtes

Témoignage

« Les points positifs de cette formation sont : la disponibilité des formateur·ice·s, la capacité de nous positionner en tant qu'acteur de notre apprentissage. Il y a une ouverture sur des métiers qu'on n’imagine même pas, à travers des documentaires très riches. »
Christian H. « La relation aux publics en situations d’accompagnement » TRS001 promotion 2020-2021

Aujourd’hui, l’insertion professionnelle est un sujet qui est au cœur de l’actualité avec notamment les nouvelles réformes et la mise en place de dispositifs d’aide à l’embauche pour favoriser l’emploi des jeunes. Occuper un poste dans ce secteur d’activité, permet de guider et contribuer à l’évolution de chacun en déployant des actions d’accompagnement professionnel.

En insertion sociale, Cnam Entreprises propose des formations courtes et des formations éligibles au compte personnel de formation (CPF) avec notamment une licence professionnelle en sciences humaines et sociales et un stage qui vous donnera accès au métier de chargé.e d’accompagnement social et professionnel. La licence est un cursus qui vous permettra de maîtriser les dispositifs d’insertion, de connaître les acteurs de l’insertion et d’apprendre à gérer et animer des projets d’insertion. En suivant la formation de chargé.e d’accompagnement social et professionnel, animée par des enseignants chercheurs, vous obtiendrez un titre professionnel reconnu Bac+2. Ce stage vous permettra de rencontrer des spécialistes de la thématique de l’insertion sociale et de l’emploi ainsi que des professionnels de ce secteur pour que vous puissiez échanger avec ces différents acteurs. La formation a été conçue avec une pédagogie qui combine la pratique et la théorie afin de rendre l’apprentissage plus dynamique.

Les formations en insertion sociale et professionnelle offrent de nombreux débouchés. Si vous êtes dotés d’un bon relationnel, d’empathie et d’une capacité d’écoute, alors le métier de conseiller en insertion sociale professionnelle (CISP) est fait pour vous. Le CISP doit construire une réponse personnalisée à une problématique qui porte sur des sujets d’insertion, de formation, d’emploi et de vie quotidienne. Majoritairement, il s’adresse à un public de 16-25 ans, mais peut être amené à accompagner des demandeurs d’emploi ou des personnes en situation de handicap.
Il peut travailler de manière individuelle en menant des entretiens avec ses interlocuteurs afin de réaliser un bilan pour mieux identifier son niveau de formation, ses centres d’intérêt, ses expériences professionnelles... Il accompagne son interlocuteur dans la réalisation de son projet personnel afin de lui donner les pistes professionnelles qu’il doit suivre et l’orienter vers un dispositif de formation qui lui correspond. Il peut aussi organiser des sessions collectives dans lesquelles il organise des ateliers.
A l’issue de cette étape, le CISP fait appel à son réseau (organismes de formation, entreprises, administrations...) afin de trouver des solutions et mettre en place des actions d’insertion adéquates. Il doit avoir une bonne connaissance du territoire sur lequel il travaille ainsi que sur la façon dont fonctionnent les institutions.

Être CISP permet de travailler sur l’élaboration d’une carrière et d’un avenir pour chacun et de s’adapter à un public varié (cadres, jeunes et demandeurs d’emploi). Pour cela, le conseiller doit avoir de solides connaissances en droit du travail, ainsi que sur les dispositifs et les aides afin de garantir des interactions entre le public qu’il accompagne et leur environnement socio- économique. Il doit aussi bien comprendre le passé professionnel, les motivations et les ambitions de son interlocuteur pour lui proposer un métier adapté à ses besoins. Il peut aussi accompagner les demandeurs d’emploi dans la recherche d’un métier qui répond à leurs attentes en construisant avec eux leur projet professionnel.

Ce métier a pour mission d’aider les personnes à trouver leur place sur le marché de l’emploi et d’accompagner les jeunes qui ont quitté le système scolaire à se réorienter dans le monde professionnel. Il est le référent en matière de formation et sur le marché de l’emploi et doit trouver des solutions pour surmonter les freins rencontrés.

Cette profession s’exerce au sein de différentes structures d’insertion comme les missions locales, Cap emploi, les maisons de l’emploi, les collectivités locales, les permanences d’accueil, d’information et d’orientation (PAIO), etc.

Instaurer une relation de confiance avec les interlocuteurs est primordiale. Disponibilité, dynamisme et réactivité sont des qualités essentielles qui permettront aux CISP de trouver des solutions.

Le CISP travaille en collaboration avec des entreprises, des missions locales et des associations. Afin de faciliter l’insertion professionnelle, il organise des ateliers d’information et des séminaires pratiques pour présenter les dispositifs de formation, apprendre les techniques de recherche d’emploi et de préparation aux entretiens de recrutement. Après avoir exercé ce métier pendant un certain temps, le CISP peut évoluer et devenir chargé de projet au sein d’une mission locale. Sa mission sera de mener des projets avec des partenaires locaux pour promouvoir l’insertion professionnelle. Il peut également décider de changer de structure afin de développer son expérience en mettant son expertise à profit d’un autre type de public. Il peut aussi être responsable d’une équipe ou d’une structure d’insertion. Pour cela, il sera indispensable de démontrer certaines qualités managériales.

L’insertion professionnelle donne à chaque individu la possibilité d’entrer dans le monde du travail de la meilleure façon possible. Dans ce secteur, les métiers sont variés. Certains conseillers décident de se spécialiser dans l’accompagnement des adultes en reconversion et réinsertion ou des jeunes. Ces derniers temps, le nombre de postes de conseillers en insertion sociale et professionnelle a augmenté puisque de nombreux dispositifs et aides pour les jeunes ont émergé. Cette fonction est donc en plein développement et permet aux publics en difficulté d’être accompagnés et aidés par des professionnels qui leur transmettront des outils et les démarches à entreprendre pour se réinsérer dans le monde professionnel. En effet, le nombre de jeunes qui n’ont pas de qualification augmente de jours en jours et les besoins sont importants avec de vraies perspectives de carrière.